Pour le ballet FAUST, dans les années 1990 j'ai créé des pichets et des verres à vin. Il n'était pas question d'utiliser du verre au risque, en cas de chute, de blesser une danseuse. Alors après réfléxion je suis allée faire les boutiques et j'ai trouvé ce qu'il me fallait en plastique rigide.

Verrerie 20avant

Etape suivante,, j'ai coupé la paille pour obtenir uniquement un verre à pied, et avec une peinture spéciale je les ai décorés en rouge et or

Verres

Puis je me suis attaquée aux 3 pichets. Comme d'habitude, une sous-couche qui camouflera toute trace et permettra la tenue des peintures. Là je les voyais absolument avec des coulures de vin et des craquelures obtenues à l'aide d'une peinture spéciale qui craquelle sous l'effet du sèche-cheveux.

craquelageEt voici le résultat, utilisation en toute sécurité et d'une grande légéreté !

Verrerie 20apres